Lisez cet article en anglais, en allemand, en espagnol, en turc, en italien ou en polonais.

La valeur totale du marché des cryptomonnaies a atteint 2 000 milliards de dollars américains pour la toute première fois cette semaine, et l’un des principaux moteurs de cette hausse a été le XRP. Comme nous l’avons signalé en décembre, la Commission américaine des valeurs mobilières (Securities and Exchange Commission - SEC) a déposé une plainte contre Ripple Labs, entraînant ainsi une chute drastique de son prix. Alors, pourquoi le XRP a-t-il pris une telle ampleur ces derniers jours ? Voyons cela de plus près.

Le procès de la SEC contre Ripple en détail

La SEC allègue que Ripple a levé illégalement 1,3 milliard de dollars américains par le biais d’une offre de titres non autorisée, car elle n’a pas enregistré officiellement l’offre. Les titres, contrairement aux tokens numériques, sont définis comme des actifs financiers négociables sous forme d’actions, d’obligations ou d’options. De son côté, Ripple affirme que le XRP n’est pas une valeur mobilière, mais une marchandise et qu’à ce titre, il n’a pas besoin de se conformer aux règles de la SEC relatives aux valeurs mobilières.

Bien que le XRP et Ripple aient certainement accusé le coup depuis que les allégations sont sorties, le prix du XRP s’est lentement redressé avant d’atteindre brièvement la barre des 1 dollar cette semaine. Voilà trois ans que le XRP n’a pas été tradé autour de cette valeur. Le token est encore loin de son record historique de plus de 3,37 dollars en janvier 2018, mais les défenseurs du réseau Ripple ont fait preuve d’optimisme ces dernières semaines.

Comment la SEC définit les monnaies numériques


La poussée du XRP cette semaine peut s’expliquer par les événements survenus dans le cadre du procès. Ripple semble prendre le dessus dans son conflit avec la SEC. Des documents publics qui ont fait surface révèlent que la SEC a qualifié XRP de « monnaie numérique » par le passé, ce qui minerait leur affirmation selon laquelle XRP devrait être considéré comme un titre. Pour rappel, le bitcoin et l’ether ne sont pas classés comme des valeurs mobilières par la SEC à l’heure actuelle. C’est l’une des raisons pour lesquelles Ripple et ses partisans ont bon espoir de gagner ce procès. Ripple a obtenu l’autorisation d’accéder aux communications internes de la SEC déterminant si le XRP est une valeur mobilière ou non.

La société fait également valoir que la SEC a attendu huit ans pour prendre des mesures contre Ripple. Ces récents développements pourraient conduire à un « Game Over » pour la SEC, comme l’a déclaré l’un des avocats de Ripple.

Pourquoi XRP a doublé au cours des quatre dernières semaines

En effet, le XRP a augmenté de plus de 100 % au cours du dernier mois et de plus de 60 % au cours des sept derniers jours. Le volume de trading a ralenti au cours de la semaine, mais préparons-nous à une grande activité des prix alors que le procès de la SEC se poursuit. Si vous souhaitez vous tenir au courant des avancements du litige entre Ripple et la SEC, nous vous recommandons vivement de suivre l’avocat Jeremy Hogan sur Twitter. Ce dernier se trouve aux premières loges de l’affaire, place idéale pour restituer les faits de l’intérieur.

La SEC n’a peut-être pas le vent en poupe en ce moment, mais il est fort probable que l’agence bouleverse le marché de la cryptomonnaie. Sous la présidence de Biden, la SEC souhaite se concentrer sur la recherche de moyens de réguler le bitcoin et d’autres actifs financiers numériques.

Alors que certains exchanges ont retiré le XRP de leur plateforme après la publication de la plainte de la SEC, nous avons décidé de garder XRP sur Bitpanda pour le moment.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le XRP ou commencer à le trader, cliquez ici.